Votre cheminement personnel vers le naturisme

Plus d'informations
28 Fév 2012 16:32 #3348 par Koulchen
Apparemment pour la plupart des membres de l’AJNF, on n’est pas issu de famille naturiste, j’ouvre donc ce sujet afin que l’on puisse parler de son cheminement personnel qui nous a amené au naturisme. Les enfants de naturistes ne sont pour autant pas exclus de ce topic, car c’est toujours intéressant de voir si ça s’est fait naturellement, si y’a eu des périodes de réticences, etc …

Donc je commence. Alors pour ma part, je ne suis pas issu d’une famille naturiste et je me considère comme quelqu’un de plutôt pudique. C’est marrant, mais quand j’y pense ça me rappelle une photo de moi quand j’étais bébé (je devais avoir peut-être 1 an) allongé nu sur le ventre, que mes parents avait prise (j’en avais jusqu’alors toujours + ou – secrètement honte de cette photo à vrai dire). J’ai aussi des frères et sœurs, mais à ma connaissance, eux n’ont pas eu le droit à une telle photo. Comme quoi, c’était peut-être un signe du destin pour que JE devienne naturiste ! LOL ! Mes parents ne savent pas que je suis naturiste, mais je me dis que si un jour ils l’apprennent et qu’ils font un peu preuve d’incompréhension, j’aurais juste à leur ressortir cette vielle photo et leur sortir un truc du genre : « bah vous voyez, si je suis naturiste, c’est de votre faute ! » LOL !

Alors plus sérieusement, je crois que la première fois où j’ai pris conscience que le fait d’être nu pouvait être agréable, c’était quand j’avais à peu près 20 ans dans un sauna (dans les vestiaires des salles de sport, y’a souvent des petits saunas, super agréable après une bonne séance d’effort). Après j’ai aussi eu l’occasion de visiter un peu l’Allemagne où j’ai pu me rendre dans des saunas (je suis maintenant un fan de sauna, vive cette merveilleuse invention finlandaise !).

Mais le fait d’être nu dans une situation déterminée, un endroit particulier et de trouver que c’est plutôt agréable, c’est pas forcément suffisant pour se réveiller un matin et se dire "tiens, mais oui, c’est ça, je suis naturiste !". Pour ma part, l’élément déterminant (le déclic), ça a été le lien entre la nudité et le rapport vis-à-vis d’autrui.

Je m’explique. Je fais pas mal de sport depuis quelques années et essayé pas mal de disciplines différentes et justement le monde du sport, c’est un peu un microcosme de notre société. On y trouve de tout : entre le beauf très soucieux de son image et de sa musculature, la personne qui est là pour la gagne à tout prix (du genre à vous jeter un regard furieux dès que vous loupez une passe), la personne soucieuse que tout le monde arrive à suivre et puisse progresser, la personne impliquée pour rendre le sport accessible à tous en créant de nouveaux clubs, etc …

Le sport, c’est aussi un endroit où on est confronté à la nudité collective (douche). Et par rapport à ça, on trouve aussi de tout : entre la personne qui n’ose pas se doucher et préfère baigner dans sa sueur, la personne qui fait couler un peu d’eau pour se rincer vite fait le torse, la personne qui se douche en sous-vêtement (si, si, je vous assure que ça existe !), la personne qui a tendance à se cacher dès que possible en se contorsionnant derrière une serviette pour se changer, la personne qui se douche nue et n’a aucun problème avec la nudité, etc …

Pour en revenir à mon déclic, je me suis rendu compte que souvent il y avait des corrélations entre tous ces différents types de population, à savoir que souvent, les personnes les + cools, les + respectueuses et les + altruistes, étaient souvent les personnes qui n’avaient pas de problème avec la nudité et qui pouvaient par exemple continuer à vous parler normalement sous la douche de la même manière que si elles étaient habillées. C’est à partir de là, je pense, que je me suis rendu compte qu’il y avait quelque chose de magique concernant la nudité, qui faisait que le rapport avec les autres devenait + sain et + simple.

C’est un peu comme dans certaines tournures linguistiques pour s’adresser à des gens et qui installent une sorte de distance que je trouve inutile et artificielle. En français, on a le choix quand on s’adresse à quelqu’un entre le "tu" et le "vous" pour marquer un certain "respect". Cette différenciation entre le tutoiement et le vouvoiement est bien ancrée culturellement dans la langue française (et dans d’autres aussi), par exemple, en France, c’est parfois difficilement concevable de tutoyer un prof/enseignant. Dans certaines langues, je sais que c’est 10 fois pire : selon que votre interlocuteur soit + jeune ou + âgé que vous, qu’il ait l’air + jeune ou + âgé que vos parents, selon sa profession, son "rang social", la manière de lui adresser la parole ne sera pas la même (ça peut parfois amener à un casse-tête pas possible juste pour construire une phrase toute basique).

C’est à l’inverse de certaines langues comme par exemple le suédois, où la norme c’est de se tutoyer (la forme du vouvoiement existe grammaticalement, mais il y a eu une réforme qui disait en gros que maintenant tout le monde devrait se tutoyer, et étonnamment c’est passé comme une lettre à la poste et c’est très vite rentré dans les mœurs), je trouve personnellement que ça rend les choses + simples. Mais parfois, c’est pas évident de se libérer du poids de la culture et de la société. Cela me rappelle mon prof de suédois qui disait qu’on pouvait le tutoyer (en français), mais qu’au final la plupart des élèves finissaient quand même par vouvoyer.

Même moi, parfois quand je sais pas si je devrais tutoyer ou vouvoyer quelqu’un, j’ai parfois tendance à me débrouiller + ou – inconsciemment pour n’utiliser ni le "tu" ni le "vous" dans mes phrases (un peu dans le même genre que le jeu « ni oui, ni non » si vous connaissez, LOL). Par exemple, au lieu d’avoir à choisir entre "Tu pourrais me passer de l’eau ?" et "Vous pourriez me passer de l’eau ?", on peut dire "Est-ce que c’est possible d’avoir de l’eau ?" ! Ah la la, c’est hallucinant parfois ce que le poids de la culture/société peut nous faire faire comme contorsions (contorsions intellectuelles/linguisitiques ou contorsions physiques/corporelles : l’histoire de celui qui se contorsionne derrière sa serviette pour se changer ! ;-)).

Donc vous voyez là que pour ma part c’est pas forcément la proximité avec la nature qui a été l’élément décisif qui m’a amené vers le naturisme (même si ça en découle forcément). Du fait de mon éducation et de mon background (citadin et pas forcément eu la chance d'avoir souvent été en contact avec la nature "sauvage") j’ai pas forcément hérité d’une fibre bio ou écolo très prononcée contrairement à d’autres. Donc c’est pas la culture bio ou écolo qui m’a amené vers le naturisme, par contre je dirais peut-être que c’est l’inverse, à savoir que c’est le naturisme qui me poussera peut-être à renforcer ma sensibilité vis-à-vis du bio et de l’écologie !

Voilà, c’était juste pour échanger un peu sur comment on peut en venir à être naturiste. Je pense qu’il y a nécessairement des points qui sont communs à tous, mais aussi des composantes qui peuvent varier et s’exprimer différemment selon chacun et que ça peut être enrichissant d’échanger là-dessus.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Zapi, Newt, martin565, anntoinne

S'il vous plaît Connexion ou Créer un compte à se joindre à la conversation.

Plus d'informations
28 Fév 2012 21:03 #3353 par Nicolas
Replied by Nicolas on topic Votre cheminement personnel vers le naturisme
Moi j'ai toujours eut une curiosité par rapport à la nudité. Du coup, les panneaux de plages naturistes m'ont toujours titillé mais je n'en ai jamais parlé à mes parents.

J'ai du attendre d'avoir plus d'autonomie pour assouvir ma curiosité et adopter ce style de vie. C'est encore mieux quand c'est partagé.

Plus de détail dans notre témoignage, à Leucate !

S'il vous plaît Connexion ou Créer un compte à se joindre à la conversation.

Plus d'informations
28 Fév 2012 21:32 #3356 par Nico21
De mon coté je ne suis pas issu d'une famille nat.
Dans ma famille cependant il n'y a jamais eu vraiment de pudeur entre mes parents et moi. C'était fréquent que lorsque l'un était sous la douche, l'autre venait dans la sdb pour récupérer qqc d'oublié ou discuter d'un sujet important sans que cela ne pose soucis.

Devenant ado, je suis devenu assez pudique (avec l'extérieur) car pas vraiment l'âme d'un grand sportif à cette époque et donc un peu bouboule et plein de complexes.

Et puis Eté 2009 avec la miss, on était en vacance dans le sud près de Carcassonne dans de la famille. Alors on a décidé d'aller passer une journée à la mer. Un peu curieux d'avoir entendu parlé du village nat au cap d'agde, je lui propose qu'on aille voir et qu'on test le naturisme.
Arrivé devant l'entrée ... 10€ pour nous deux (ça jete un froid) mais bon on est venu pour essayer alors c'est parti !

Une fois à l'intérieur ... on constate le caractère commercial très porté "sexe". Après tout on est pas venu pour ça donc on s'en occupe pas.
Voilà le premier naturiste que l'on croise. M. promène son chien nu. Ca nous fait bizarre car pas habitué à la scène mais on continu notre chemin direction la plage.
Arrivé dans le sable nous voilà face au grand dilem de se mettre nu. Perso pas de soucis, la miss elle a plus de mal mais finalement s'y met aussi et on va se poser profiter du soleil et de la mer !

Là, explosion des sens, le vent, la chaleur du soleil sur l'ensemble du corps, un sentiment de bien-être et de liberté ... le BONHEUR.
Miss commence à se détendre, s'apercoit que finalement personne ne reluque personne, bref que chacun est comme il est et que tout le monde s'en tape.

La journée passe et cette première expérience est vraiment géniale !!!

Du coup 2 autres jours nous avons essayé Port-Leucate et une autre petite plage nat.
Là nous avons apprécié le calme et la proprété nettement supérieure aux autres plages.

De retour dans notre Bourgogne, qq recherches sur des lieux nat etc. Là rien !
Sauf le blog d'une personne organisant des randonues régulièrement autour de Dijon.
1 mois plus tard, cette personne est en face de moi ... c'est en fait un collègue qui va me dispenser une formation. Le monde est petit !
De là je commence la randonue ou j'éprouve les mêmes plaisirs et ce sentiment de liberté.

Je poursuis ma découverte du naturisme seul, Mme préférant la nudité à la plage seulement car elle est frileuse sur cette nouvelle pratique, elle apprécie mais a du mal avec le contact, le rapport avec les autres. Et puis ça ne la branche tout simplement pas.

2010, de nouvelles rando, on discute bcp entre nous (Elo et moi) du naturisme et elle comprend ce que j'éprouve lors de mes sorties. On fait qq sorties plage ensemble mais comme d'autres vacs (en famille) de prévues, 2010 n'a pas été une grosse année nat pour nous. Personne autour de nous ne connais notre pratique du naturisme.

2011, on échange tjs, j'adhère à l'AJNF et 1ère vraie sortie avec les RIJ. On fait 100% de nos vacances nat, Mme passe le pas de la pratique seule et anonyme et me rejoind pour essayer la randonue. Elle adhère également à l'AJNF et c'est le début des sorties avec l'asso ou l'on rencontre plein de personnes sympa et d'horizons différents.
Mes parents apprenent que je suis nat lors de la RIJ, les parents de la miss dans la foulée.
Lassé de cacher notre bien être à notre entourage, en rentrant de nos 2 semaines de vacances à la Sablière nous en parlons simplement, on ne s'en cache à personne, bref on franchis le pas. Au final on se rend vite compte que les gens acceptent sans problème notre choix même si eux ne testeraient pas.

2012, histoire à écrire.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Newt, martin565

S'il vous plaît Connexion ou Créer un compte à se joindre à la conversation.

Plus d'informations
28 Fév 2012 21:42 #3357 par Nicolas
Replied by Nicolas on topic Votre cheminement personnel vers le naturisme
Nous aussi 2011 a été l'année où l'on en a parlé à nos parents et à certains amis.

2012 sera peut-être l'année de la conversion :D

S'il vous plaît Connexion ou Créer un compte à se joindre à la conversation.

Plus d'informations
29 Fév 2012 09:17 #3359 par Jipem
Je ne suis pas issu d'une famille naturiste et contrairement à Nico21, l'usage de la SDB était "une seule personne". Dès mon plus jeune âge et aussi loin que je me rappelle, j'ai toujours trouvé dommage de se "déguiser" avec des vêtements et regrettais ne pas pouvoir rester nu. J'ai ensuite passé mes vacances en 2006 à Mimizan où après avoir un peu marché j'ai "découvert" la plage naturiste. Comme cette philosophie de vie m'intéressait depuis déjà longtemps, je me devais donc de tester. Depuis ce jour, je n'ai plus arrêté. Je me mets en tenue de peau dès que j'en ai l'occasion que ce soit à l'intérieur (chez moi ou chez des amis) ou en extérieur (sur la plage, en piscine via les associations naturistes de la région et en randonus). Et plus ça va, plus j'y suis impliqué. Et comme vous en 2011 je me suis mis à en parler ouvertement : amis, collègues, etc. Le projet 2012 étant d'en convertir quelques-uns (ça titille quelques collègues d'essayer).
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Newt

S'il vous plaît Connexion ou Créer un compte à se joindre à la conversation.

Plus d'informations
29 Fév 2012 09:38 #3364 par JFgers
Moi je suis naturiste depuis 5ans j'ai découvert sa au Cap d'Agde, je ne suis pas issu d'une famille naturiste.
Je vis nu chez moi ou quand je peux chez des amis dommage que dans le gers nous n'avons pas d'espace naturiste

Concernat Jenny elle l'a découvert l'année derniere a Arna de nature timide et pudique elle c'est mis a l'aise le 1er jour,ca nous a permis de vivre un moment conviviale et je voulais lui montrer a quel point les naturistes était gentil et acceuillant.
Elle a vite découvert qu'on ne juger pas mais qu'il existait un grand respect.

Pendant nos soirée chez nous j'ai essayer de convertir des amis mais la pudeur l'emporte, dommage car je les sens motiver mais le pas est difficille a franchir
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Newt

S'il vous plaît Connexion ou Créer un compte à se joindre à la conversation.

Plus d'informations
29 Fév 2012 10:23 #3370 par natdulr
Replied by natdulr on topic Votre cheminement personnel vers le naturisme
Bonjour,
Je ne suis pas issu d'une famille naturiste, mais avec mes parents nous fréquentions une plage en limite de zone naturiste. C'est là que j'ai pu observer en toute innocence ce mode de vie très simple et familial. J'ai donc du attendre 18 ans et le permis de conduire en poche pour aller au delà du maigre panneaux indiquant la frontière entre plage naturiste et plage textile.
J'avais déjà goutté aux plaisirs de la baignade nu lors de soirées piscines ou bain de minuit entre copains mais la découverte au grand jour fût meilleure. Depuis et cela fait 10 ans, j'essaye d'adopter ce mode de vie Le plus régulièrement possible même si ma compagne y est indifférente.
Je ne sais pas s'il y a ici beaucoup de jeunes naturistes qui ont des enfants mais l'arrivée d'un bébé m'a fait douté un peu sur la pérennité de ma vie naturiste. Au final, je dirais même que devenir père me conforte dans ma relation avec la nature et le naturisme car c'est au delà de la pratique l'état d'esprit que je veux inculquer à mon enfant.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Newt, martin565

S'il vous plaît Connexion ou Créer un compte à se joindre à la conversation.

Plus d'informations
29 Fév 2012 10:29 #3371 par leschats
Replied by leschats on topic Votre cheminement personnel vers le naturisme
Pour ma part (François), je ne suis pas issu de famille naturiste, ce n'est pas le cas d'Aurélie qui a été élevée dans ce milieu. Ce qui nous a amené à cette pratique c'est la volonté de mieux accepter son corps, de ressentir davantage de liberté.... et aussi le fait que les plages naturistes sont souvent plus calmes et moins bondées que les textiles (!)

S'il vous plaît Connexion ou Créer un compte à se joindre à la conversation.

Plus d'informations
10 Mar 2012 11:26 #3651 par Koulchen
Replied by Koulchen on topic Votre cheminement personnel vers le naturisme
C'est intéressant toutes ces différentes réponses. Par exemple pour ma part, contrairement à certains, j'ai pas vraiment eu le sentiment d'avoir eu à me "jeter à l'eau" comme on dit. Je crois, que ça s'est fait de manière assez progressive et naturelle.

S'il vous plaît Connexion ou Créer un compte à se joindre à la conversation.

Plus d'informations
18 Mar 2012 19:36 #3915 par VERA
Dans le Sud, pour ma part, au cap d'agde. On ne peut pas parler à proprement de première expérience, car j'y ai juste accompagné une amie et ses parents. J'étais assez jeune, mais j'ai trouvé l'ambiance conviviale.
C'est dans le sud, en 2010, sur la plage du layet que j'ai expérimenté pour la première fois. L'endroit est idyllique (un des meilleurs coins du Var) et l'ambiance y est très familiale. Bref, j'ai adopté ce mode de vacances (même si cela ne sortait pas du cadre de la baignade et du lezardage) et de pensée.

S'il vous plaît Connexion ou Créer un compte à se joindre à la conversation.

Plus d'informations
18 Mar 2012 22:20 #3917 par ethyt
Moi c'est justes la plage les camping niet

S'il vous plaît Connexion ou Créer un compte à se joindre à la conversation.

Plus d'informations
19 Mar 2012 08:51 #3922 par leschats
Replied by leschats on topic Votre cheminement personnel vers le naturisme
nous aussi uniquement plage.... et chez nous (mais pas en hiver!)

S'il vous plaît Connexion ou Créer un compte à se joindre à la conversation.

Plus d'informations
19 Mar 2012 21:48 #3956 par franck
Bonjour, pour ma part la contagion c'est déroulée durant l'été 2007. Ma voisine de palier m'as fait découvrir une petite crique, aux alentours du brusc, non touristique qui est encore mixte (textile-naturiste) et depuis je n'arive à me soigner.
L'an dernier, j'ai fait mon premier séjour en camping naturiste au mois d'octobre à bagheera, en corse. En effet c'étais le seul encore ouvert à cettepériode de l'année qui acceptais des homme célibataire seul sans carte ffn ...
Cette année, je me referais un ou deux aurtes séjours en camping seul ou avec d'autres personnes.
Comme je viens de déménager à la valette, je paufinerais mon bronzage du côté de la plage de monaco.

salutations naturistes ...
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Newt, damnat83

S'il vous plaît Connexion ou Créer un compte à se joindre à la conversation.

Plus d'informations
30 Mar 2012 19:34 #4144 par Elfe des bois
Replied by Elfe des bois on topic Votre cheminement personnel vers le naturisme
Issu d'une famille non naturiste également.

Alors comment tout ça s'est fait...

A l'origine, je suis quelqu'un d'à la fois très pudique, mais surtout très complexé.
J'avais un corps, loin de la perfection, bon ça, je sais que je en suis pas le seul, mais j'étais vraiment très maigre, et quand beaucoup se mettaient torses nus dans les soirées, moi non, jamais, trop complexé.

Un jour, en me promenant, je suis tombé par hasard sur un coin naturiste.
Bah, ça m'a fait super bizarre, la première fois que je vouais ça, mais je trouvais ça juste "exotique" un peu "particulier" et je les ai pris pour des fous.
Là dessus, rien de plus, je ne suis pas allé plus loin.

J'ai commencé à me prendre un peu en main au niveau de mon corps pour avoir une morphologie plus dans la moyenne, pour m'accepter davantage, mais en fait, ce genre de processus et très lent, et si mon corps commençait à changer un peu, mon image de moi même, elle ne changeait pas.
Par ailleurs, j'étais un peu dans l'insatisfaction permanente, la recherche de "toujours plus"...
Problème, c'est qu'évidemment il y a des limites à ça, par rapport au temps passé, par rapport à la disponibilité... Et en été, c’est un peu plus difficile le sport, sauf natation :p

j'ai assez vite perdu du poids, et j'ai vu qu'en fait, je n'avais pas réussi à gommer cette image de moi même.
j'ai pris conscience que certes il fallait un peu prendre soin de son corps, mais surtout, SURTOUT, le plus important, c'était de s'accepter soi même.
Mais pour s'accepter soi même, il faut sentir que les autres nous acceptent, car oui, l'être humain est un animal social.

En y repensant, ça m'intriguait ces gens qui avaient le culot de se mettre nus dehors.
Pour ma part, je trouvais ça incroyable tellement ma peur d'être jugé était grande.

J'ai mis du temps, réfléchi, j'ai lu des choses sur des sites et forums naturistes.
Je me suis renseigné sur le lieu pour sauter le pas si je le désirais.

Je mes suis dit qu'il fallait que j'affronte ce regard de moi même, ce regard des autres, et qu'il valait mieux être radical.
D'où cette solution.
Et comme les naturistes semblaient être pour un certain nombre des gens qui étaient loin d'être les plus "parfaits" physiquement, et qui ne semblaient pas franchement juger sur le physique... j'ai tenté l'expérience.

Au début, un peu stressant tout de même.
je suis rentré dans l'eau, une forme de protection.
Puis une fois de retour sur la terre ferme, je me mettais à lire, moyen d'oublier le contexte dans lequel j'étais et mon stress.
Il m'a fallut non pas une mais plusieurs fois comme ça.
Mais à terme, j'ai fini par prendre l'habitude, et aujourd'hui, ça ne me pose plus de problème :)
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Newt, martin565

S'il vous plaît Connexion ou Créer un compte à se joindre à la conversation.

Plus d'informations
30 Mar 2012 20:02 #4146 par Nicolas
Replied by Nicolas on topic Votre cheminement personnel vers le naturisme
Super démarche, pour les bonnes raisons.

Un témoignage qui peut parler à énormément de jeunes !

Comme je dis toujours, les naturistes ne sont pas là par hasard, ils ont tous accomplit une certaine réflexion.

Raison de plus pour les naturistes de se respecter entre eux, en respectant le cheminement de chacun.

S'il vous plaît Connexion ou Créer un compte à se joindre à la conversation.

Plus d'informations
30 Mar 2012 21:19 #4147 par Koulchen
Replied by Koulchen on topic Votre cheminement personnel vers le naturisme
C'est marrant, ça me rappelle que moi aussi quand j'étais gosse j'aimais pas trop me mettre torse nu car je me trouvais un peu gringalet. Mais bon, j'en ai pas forcément fait de gros complexes par la suite et pour ma part c'est pas forcément ça qui m'a amené au naturisme.

Comme quoi, toutes les routes mènent bien à Rome au naturisme ! ;)

S'il vous plaît Connexion ou Créer un compte à se joindre à la conversation.

Plus d'informations
18 Jan 2013 08:12 #7130 par igor_vdb
Replied by igor_vdb on topic Votre cheminement personnel vers le naturisme
moi je l'ai découvert grace a mes cousins et leurs parents qui sont naturistes.mes cousins le pratiquent depuis tout petit et qd j etais jeune j adorais aller chez eux car je pouvais me ballader nu dans la maison sans aucune gene ou alors au beau temps on bronzait nu dans le jardin.il faut dire que leur maison dans les ardennes est isolee ça facilite.moi j ai jamais ete gene de me mettre nu en public que ce soit au sport ou à l ecole.puis un jour les parents de mes cousins ont proposé au mien de partir ensemble en vacances pour essayer.Comme cela a plu aussi bien a mes parents qu a mon frere,depuis nous passons tous ensemble nos vacances au soleil et nu
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Newt

S'il vous plaît Connexion ou Créer un compte à se joindre à la conversation.

Plus d'informations
18 Jan 2013 19:38 - 19 Jan 2013 13:33 #7134 par Linkin5
Replied by Linkin5 on topic Votre cheminement personnel vers le naturisme
Bonsoir tout le monde , je vais vous expliquer ma petite histoire même si elle n'est pas encore vraiment tracée . Je suis issu d'une famille non naturiste donc assez compliquer d'aborder le sujet, mais en parlant de nuditer à cause d'une émission télé sur un peuple d'Amazonie j'ai commencé à dire qu'il exista le naturisme réaction habituelle du "comme sa en public !Je pourrais pas !" Je leur ai dit d'accord je vais me renseigner vraiment et vous montrer les bienfaits du naturisme donc tout de suite à la recherche sur le naturisme je suis allé sur un super site nommé "Numaniste'" ( Si vous connaissez pas un site que je conseille !)
Après avoir cherché les meilleurs articles je leur ai montré directement . Ils ont été étonner et ont dit qu'ils ne pourraient pas le faire mais qu'il le comprenne et qu'ils acceptent que je me lance dans le naturisme . Avant tout sa je fermer la porte de salle de bain tout le temps peur qu'il me voit maintenant je fait expres de laisser la porte ouverte une facons de dire sa ne me gene pas entrer d'ailleur a un moment mon pere et entrer j'étais entrain de me secher il a eu la reaction de la personne qui a rien vu et qui part cetais hier , dommage qu'il le voit encore comme sa mais sa reste compréensible. Je pense quands mettant sa en place je les habitus à la nuditer . Puis quoi de plus naturelle !
Voilà ma petite approche du naturisme pour mon côté je pense attendre mes 18 ans pour me lancer .
Mais rien qu'être nu en ce moment me donne envie d'aller vous voir ! =D
Pour me parler soit par Message privée ou mon msn: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Last edit: 19 Jan 2013 13:33 by Linkin5.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: naturiste25ans, Newt

S'il vous plaît Connexion ou Créer un compte à se joindre à la conversation.

Plus d'informations
22 Jan 2013 18:53 #7184 par Angel33
Replied by Angel33 on topic Votre cheminement personnel vers le naturisme
justement moi je n'ai pas eu de cheminement ^^ cà s'est fait en 2 Mn :
tiens des naturistes !!!!!! stupéfaction je savais méme pas que cà éxister MDR

et surement parce que j'adore les sensations nouvelles et que ce jour là , manqué de piment , je l'ai est rejoint en tenue de nat

S'il vous plaît Connexion ou Créer un compte à se joindre à la conversation.

Plus d'informations
26 Jan 2013 14:01 #7232 par Jeanmarc
Replied by Jeanmarc on topic Votre cheminement personnel vers le naturisme
Moi pour ma part mes grands parents, mes parents bref ma famille se mettaient nus a la plage, je l'ai fait jusqu'a 7 ans et j'ai arrete, divorce des parents arrivee de la belle-mere depart pour l'Afrique...
Puis a mes 17 ans a mon retour d'Afrique, plus ouvert d'esprit et apres quelques moqueries sur mes fesses blanches j'ai dis faut tout bronzer.
Je me suis renseigne sur internet, et arriva l'ete direction la plage et hop tout nu, que c'etait super.
Maintenant la plage c'est toujours tout nu, il me reste a en refaire avec mes parents et oser le centre cet ete.

S'il vous plaît Connexion ou Créer un compte à se joindre à la conversation.