Portraits de jeunes naturistes

Les jeunes naturistes, des jeunes comme les autres... ou presque.

Mais qui sont les adhérents de l'AJNF ?! Les jeunes naturistes se présentent sous forme de portraits.

Jipem

 

 

1. Qui suis-je ?

2. Quel rapport avec le naturisme ?

3. Et dans l'assocaition ?

4. Pour finir

 

// 1. Qui suis-je ? //

- Prénom, sexe, date de naissance, ville, métier, en couple ou pas

Je suis JP, un garçon né le 11/08/1986, infirmier, en couple et habitant Montpellier.

- Photo

Jipem

- Occupations / Loisirs

J'ai de nombreuses occupations et loisirs : Informatique, Internet, Randonnées, Roller, Tennis, Photographie, Mer, Nature, Naturisme et Associatif.

- Le plus beau voyage fait

C'était en 2008, un mois de stage infirmier à Madagascar, puis un mois de tourisme dans ce même pays. De très beaux souvenirs.

- Ce que je veux faire de fou

Sauter en parachute !

 

// 2. Quel rapport avec le naturisme ? //

- Depuis combien de temps ?

Ma toute première fois en tant que naturiste a été en septembre 2006.

- Elevé dans le naturisme ?

Absolument pas.

- Où et pourquoi la première expérience ? Comment ça c'est passé ? Ton ressenti ?

Lors de vacances à Mimizan. J'avais entendu qu'il y avait une plage naturiste dans les alentours. Étant depuis déjà de très longues années intéressé par ce mode de vie et trouvant stupide les règles instaurées par la société en ce qui concerne l'obligation de se déguiser vêtir, c'était donc l'occasion de faire ma première "expérience". Aimant marcher, je marchais le long de la plage quand soudain j'arrive au niveau de cette plage naturiste. Je décida alors de me mettre en tenue de peau.

Au départ il y a eu un moment d'hésitation et d'appréhension. Puis une sensation de gêne. Mais très vite, on s'aperçoit que tout le monde est dans la même tenue, que personne ne se regarde, et qu'il y a le respect de chacun. On se sent alors de mieux en mieux. Très vite on oublie même que l'on est nu. Tout cela semble si naturel... Je me suis alors tellement senti bien et libre, que je reviens le lendemain sur cette plage. Puis le sur-lendemain. Puis tous les autres jours de mes vacances.

Je raconte d'ailleurs tout cela plus en détail dans un témoignage.

- Comment vis-tu ton naturisme ?

Depuis cette première expérience, le naturisme ne m'a jamais quité. Il en est même devenu mon mode de vie. Au fil des années, je suis d'ailleurs de plus en plus investi dans ce mouvement. Au départ c'était pendant les vacances, puis au quotidien. J'en ai ensuite parlé à mes amis, puis à ma famille, puis à tout le monde. J'ai ensuite participé activement à plusieurs associations naturistes. Bref, le naturisme est mon quotidien et fait partie de moi.

- Où pratiques tu le naturisme ?

Je suis nu partout où c'est possible : au quotidien, à la plage, en randonu, à la piscine, en soirée, chez moi, chez des amis, etc.

Mais le naturisme ne se résume pas qu'à la nudité, c'est aussi le respect des autres et le rapprochement avec la nature. Et ça, on peut le pratiquer partout.

- Quels centres de vacances et clubs/assos as-tu fréquenté ?

La première association naturiste que j'ai fréquenté était le Club du Soleil Montpellier Hérault. J'ai ensuite connu l'Association des Jeunes Naturistes de France. En parallèle, le CS34 s'arrêtant, j'ai rejoins le Club du Soleil Languedoc. En tant que Délégué Régional Jeune du Languedoc-Roussillon, je côtoie également Languedoc-Naturisme.

En tant que centres de vacances, j'ai été à Port-Leucate, à La Sablière, à Sérignan-Nature, à La Serre de Portelas et à Héliomonde.

- Acceptes-tu facilement la cohabitation textile/naturiste (dans les lieux naturistes ? dans les lieux mixtes ?)

Ma philosophie est la liberté de chacun. Celui qui veut s'habille, s'habille. Celui qui veut vivre nu, vit nu. Ma vision utopiste serait d'ailleurs cette généralité partout dans le Monde, quelque soit le lieu fréquenté. De par cette idée, si textiles et naturistes peuvent cohabiter ensemble dans le respect et l'accord de chacun, j'approuve grandement cela.

Par contre en ce qui concerne les lieux naturistes je suis plus réservé. Si les naturistes pouvaient fréquentés les lieux textiles, j'approuverais ma vision utopiste ci-dessus même dans les lieux naturistes. Mais comme ce n'est pas le cas, il est préférable que les lieux naturistes restent naturistes. Quand le grand public sera plus ouvert d'esprit en ce qui concerne le mode de vie de chacun, je serais alors moi-même plus ouvert d'esprit sur la fréquentation des textiles dans les lieux naturistes.

- Pourquoi naturiste ?

Parceque tester le naturisme, c'est l'adopter. C'est un mode de vie. C'est une philosophe de vie. Respect, tolérance, élément de la nature, liberté.

- Et ton conjoint ?

Malheureusement ma chérie n'est pas naturiste. Mais elle n'a rien contre notre mode de vie, tant qu'elle n'y est pas impliquée. Ca nous permet donc de pouvoir fréquenter les lieux mixtes, et que chacun d'entre nous adopte son propre mode de vie. Ca rejoins donc ma philosophie de la liberté de chacun.

- Tu en parles aux amis ? Pourquoi ? Réactions ?

Oui, je parle ouvertement à mes amis, collègues, et inconnus de mon naturisme. Pourquoi ? On pourrait retourner la question en "Pourquoi ne pas en parler ?!". Je pars du principe que le naturisme est un mode de vie sain (ne mélangeons pas, comme le fait les médias, naturisme/pervers/libertinage), que je ne fais rien de mal, que je n'ai donc rie à me reprocher, et que donc je n'ai donc pas à avoir honte de cela. De ce fait, je peux donc en parler ouvertement sans crainte. Il ne faut pas avoir peur de parler du naturisme. Globalement les gens l'acceptent facilement. Et si jamais la personne ne l'accepte pas, c'est qu'elle n'est pas assez ouverte d'esprit et il suffit de passer à la personne suivante...

La plupart des réactions est positive. En grande majorité les gens me disent "Je ne le ferais pas mais si toi ça te plaît tant mieux pour toi, les naturistes ne me dérangent pas". Quelques réactions sont envieuses "Je testerais bien, mais je n'ai jamais osé". Pour le moment je n'ai jamais eu aucune réactions négatives.

- Tu en parles à ta famille ? Pourquoi ? Réactions ?

Je ne fais pas de distinction entre amis/collègues/famille. Les raisons ci-dessus sont donc valables également pour la famille.

- Arrives-tu a facilement changer ton mode de vie en fonction de la société (par exemple un WE entre amis non naturiste,...) ?

Absolument pas ! Devoir m'habiller dans un moment où je pourrais être en tenue de peau me gonfle grandement. Ca peut même en devenir un obstacle à ma sociabilité, et me faire dire que je préfère ne pas participer à tel évènement pour pouvoir rester "libre".

- Pourrais tu ne plus être naturiste ?

A la vue de mes réponses précédentes, je pense que vous pouvez faire la réponse à cette question vous-même. Bien sûr que non, je ne pourrais plus ne plus être naturiste. Je suis naturiste, c'est dans ce mode de vie que je me sens bien, je resterais donc naturiste.

- Qu'as tu envie de dire aux non naturistes ?

Qu'ils loupent des éléments fondamentaux de la vie.

- Et aux naturistes ?

D'être plus ouverts aux non-naturistes. C'est en montrant notre tolérance envers les textiles que les textiles comprendront que nous ne sommes pas une "secte", et que nous acceptons chacun tel qu'il est. Et c'est également par cela qu'ils nous accepterons à leur tour tel que l'on est.

 

// 3. Et dans l'association ? //

- Depuis combien de temps connais tu l'AJNF ?

J'ai connu l'Association des Jeunes Naturistes de France en avril 2011, à l'occasion de la Rencontre Internationale des Jeunes Naturistes.

- Adhèrent depuis combien de temps ?

J'ai adhéré à cette association dès que je l'ai connu, donc en avril 2011.

- Pourquoi adhèrent ?

Avant de connaître l'AJNF, je fréquentais le Club du Soleil Montpellier Hérault. Je n'ai absolument rien contre les personnes plus âgés, mais la moyenne d'âge n'y était pas des plus jeunes. Je cherchais alors une association correspondant à ma tranche d'âge, et suite à une recherche sur Internet j'ai trouvé l'AJNF. Cette association correspondait à mes critères, j'ai donc adhéré. D'autant plus que cette année là la Rencontre Internationale Jeunes était organisé en France et que c'était un évènement à ne surtout pas manquer !

- Regrettes tu l'adhésion ?

Je ne regrette absolument pas mon adhésion. Je cherchais des jeunes de ma tranche d'âge partageant mon mode de vie, et l'association a répondu à mes critères.

- Conseillerais tu l'adhésion ?

Oui, je conseille entièrement l'adhésion à l'AJNF. Cette association permet de rencontrer des jeunes tous très sympathiques ayant le même mode de vie que nous, propose des sorties à travers la france et les pays alentours, et propose des subventions pour les transports. Bref, l'occasion de passer de très bons moments !

- Renouvèleras-tu l'adhésion ?

Sans aucune hésitation, oui. D'autant plus que l'Association des Jeunes Naturistes de France est destiné aux jeunes de 14 à 27 ans, et que je n'ai plus que deux ans dans cette tranche d'âge...

- Que fais tu dans l'asso ?

Je suis un peu l'homme à tout faire de notre chère présidente. Accessoirement je suis également secrétaire de l'association. Je suis également dans les équipes webmaster, communication interne et relation structures commerciales. De plus, je suis Délégué Régional Jeunes du Languedoc-Roussillon, en liaison entre l'AJNF, Languedoc-Naturisme et la FFN.

- Connais tu bien l'association ?

Avec les nombreuses heures passées à travailler pour l'association, je pense que oui.

- Comment l'as tu connu ?

Comme je l'ai déjà dit, c'était grâce à la Rencontre Internationale des Jeunes Naturistes 2011, et une recherche sur un célèbre moteur de recherche.

- Qu'y aimes tu ?

Les adhérents, les sorties organisées, la dynamique. En d'autres termes la relève du naturisme.

- Que n'y aimes tu pas ?

Comme dans toutes les associations, la difficulté de prendre rapidement des décisions sur certaines questions.

- Quels changements ?

Rien à signaler...

- Parles-tu de l'ajnf à tes amis ?

En même temps que de leur parler du naturisme, je leur parle bien évidement de l'AJNF !

- Quelles sorties as tu participées ?

Du fait de mon planning très chargé (travail oblige), mes participations ont été assez limitées. J'étais ainsi présent à la Rencontre Internationale des Jeunes Naturistes 2011, à l'Assemblée Générale 2012, à la Rencontre Internationale des Jeunes Naturistes 2012, ainsi qu'à la plupart des sorties régionales en Languedoc-Roussillon.

- As-tu aimé ces sorties ? Pourquoi ?

Oui ! Une très bonne ambiance, des WE très sympathiques, des activités intéressantes, etc. Bref le panel idéal pour aimer ces sorties !

- Y as-tu rencontré beaucoup de jeunes ?

À l'occasion de la Rencontre Internationale des Jeunes Naturistes 2011, nous étions près de 120 participants (dont près de 60 français). Donc oui, grâce à l'AJNF nous rencontres beaucoup de jeunes...

- As-tu lié des amitiés grâce à l'AJNF ?

... dont certains sont devenus des amis.

 

// 4. Pour finir

- De qui souhaites-tu le prochain portrait ?

Notre Président du Vice : Nicolas ! »