Note : Julien-Clément - qui vit en Suisse - est lourdement handicapé physique, il ne peut assurer les gestes du quotidien (s'habiller, manger, aller aux toilettes) seul et dans les conditions du CHM, il ne pouvais pas non plus se déplacer seul ou même communiquer facilement.

Cela ne l'a pas empêché de contacter l'AJNF afin de nous faire part de son envie de découvrir le naturisme cet été avec nous durant la Golden Week au CHM de Montalivet !

Julien-Clément peint en Iron Man et le drapeau de l'AJNF

Nous avons volontiers accepté de nous occuper de lui cette semaine malgré le challenge que cela représentait puisque aucun de nous n'a de connaissance dans le domaine paramédical (n'est auxiliaire de vie ou aide soignant-e, par exemple).

Nous avons néanmoins réussi à nous occuper de lui afin qu'il passe un séjour aussi agréable et dépaysant que le nôtre et qu'il puisse enfin se baigner nu !

Voici son témoignage :

Du 15 au 22 juillet j’ai fait ma première expérience naturiste.

D’où m’est venu cette idée ?

Je me suis toujours dis qu’il fallait que j’essaie le naturisme mais c’était plus un fantasme qu’autre chose. Par contre, je souhaiterais nager entièrement nu. Etant socialiste, je ne suis pas totalement insensible aux valeurs du naturisme.

Je ne sais plus pourquoi je me suis lancé dans les démarches pour avoir une première expérience naturiste, mais plus ça s’approchait plus l’appréhension grandissait et l’aspect fantasme disparaissait. La nuit du départ et pendant le trajet j'avais mal au ventre, et devant le CHM je me suis quand même demandé dans quoi je m’étais encore fourré ! Mais une fois nu, mon mal de ventre s’est estompé. Etonnamment, je me suis tout de suite, après deux trois minutes, senti à l’aise nu ! J’étais très surpris de cela…

Une autre chose qui m’a surpris : Pratiquement toutes les filles sur lesquelles je me suis retourné étaient habillées. Ça m’a marqué ! J’ai été aussi étonné de ne pas être dégoûté de voir des personnes, notamment âgées, nues. Cela dit, cela me dérangerait encore de voir les personnes que je connais nues, même si c’est moins qu’avant cette semaine.

J'ai adoré nager nu (même si, comme je mets des slips de bain, la sensation ne change pas tellement, mais quand même…). J’ai aussi beaucoup aimé le body-paint.

Au final, j'ai adoré cette première expérience naturiste, et j'ai envie d'en refaire.

Julien-Clément à l'ombre sur notre campement